Thomas Delfar coach sportif. Qui suis-je ? 

J’ai toujours instinctivement été attiré vers le sport. 

Très jeune dans la cour de l’école ou au cours d’éducation physique je ne ratais pas une seule occasion de me défouler. J’ai aussi eu la chance de vivre mon enfance à une époque où enfourcher son vélo avec des amis durant des après-midis entières n’était pas considéré comme une activité dangereuse .

L’asthme que j’ai développé durant cette période n’a jamais été un frein. La passion et le plaisir profond de profiter d’un corps débordant d’énergie l’emportait sur les désagréments de la maladie .

A ce moment j’ignorais que mon alimentation avait un impact majeur sur cette maladie respiratoire. Mais nous y reviendrons plus tard.

Le sport : Une véritable passion

J’ai débuté le sport en club tardivement, à l’âge de 13 ans 

dans un dojang, un club de taekwondo à 500 m du domicile familial. Manquant de confiance en moi et d’un petit gabarit, j’étais fasciné par les sports de combat en général, impressionné par les coups de pieds à la tête.

Au terme de ma scolarité, passionné par le fonctionnement du corps humain à l’effort, c’est tout naturellement que je me suis tourné vers les études supérieures en éducation physique et sportive. Ce fut d’ailleurs une période inoubliable remplie de souvenirs positifs.

La spondylarthrite : Là où tout a basculé

A 23 ans, diplôme en poche, premières expériences en milieu professionnel et premier coup dur de la vie peu de temps ensuite ; je fis connaissance avec une partie insoupçonnée de ma génétique,

le HLA B27,

élément déclencheur de la spondylarthrite ankylosante. J’explique plus en détail cette période de ma vie sur ma chaîne youtube.

Mal diagnostiqué au départ, je stoppe les arts martiaux, m’oriente vers le vtt (merci Geoffrey) et le fitness (merci Samir). Mais les périodes de crises ne s’estompent pas pour autant. Je décide suite à un épisode majeur de trouver des solutions par moi même.

Cet épisode majeur correspond à la pire douleur que j'ai ressenti. 

J'en parle d'ailleurs dans cette vidéo :

En effet, la frustration profonde de ne plus profiter de ce corps, qui devrait être dans une santé optimale, comme bon me semble, l’emporte sur tout le reste. Bouger et être en pleine forme devient une priorité absolue pour moi.

L’héritage qui a changé ma vie

Je découvre alors l’héritage laissé par le Dr Seignalet

qui va changer ma vie et ma vision de l’alimentation d’une manière radicale.

Avec un traitement adapté en parallèle, mes progrès en fitness et ma nouvelle discipline alimentaire, mon état se stabilise, les crises inflammatoires s’espacent de plus en plus et les douleurs s’estompent, pour finalement me trouver en état de rémission pratiquement complète.

C’est donc après quelques années que je m’intéresse de plus près au coaching sportif, où je me développe progressivement pour finalement arriver à ma situation actuelle :

Un coach avec des compétences, une expérience, un bagage sportif important et une spécialisation aussi inattendue que solide, concernant la spondylarthrite ankylosante.

N'hésitez pas à jeter un oeil aussi sur ma page facebook : Thomas Delfar Coach Sportif ou mon instagram : evosport01 , liens en bas de page . 

dolor. adipiscing venenatis ut facilisis velit, efficitur. leo. commodo odio