Spondylarthrite : l’alimentation pour une rémission .

Pour la spondylarthrite, l' alimentation "Seignalet" n'est que trop rarement abordée pour une voie vers la rémission. 

Totalement inconnue de la médecine allopathique 

( médecine "pousse-bouton" classiquement employée dans les pays occidentaux),

la solution alimentaire n'est jamais évoquée,

ni dans les discours officiels, ni chez le rhumatologue. Pourtant elle existe, et depuis trèèèèès longtemps.

More...

Hippocrate (5è Siècle avant JC) disait: "que ton alimentation soit ta première médecine" 

ou encore "avant de soigner quelqu'un, demandez-lui si il est prêt à abandonner ce qui le rend malade" ... 

Comme le stipule le Dr Jean Seignalet dans ses ouvrages , notre diète d'occidental moyen est devenue

médiocre et pro-inflammatoire.

Produits ultra-transformés , sucres ou gras ajoutés ,  hybridation des céréales (OGM) , pesticides , engrais chimiques , conservateurs , agriculture intensive , ...  sont autant de facteurs qui installent progressivement un terrain propice au développement de pathologies camouflées dans les faiblesses du génome de chacun .

A souligner aussi ; diabète , asthme , arthrose , surpoids , ostéoporose , cancer de la prostate , hypertension , sont des exemples de pathologies dont tout le monde a entendu parler, qui explosent dans nos sociétés modernes et qui ne semblent pas systématiquement liées à un quelconque patrimoine génétique défavorisant ...  

Tout ça pour souligner et réintroduire l'intérêt d'une alimentation plus respectueuse de notre corps et nos besoins . 

Le régime hypotoxique et ancestral répond à cette nécessité pour des dizaines de pathologies . 

Selon les travaux de son créateur , le Dr Jean Seignalet , 2250 patients suivis par ses soins ( sur 2500 ) se sont trouvés améliorés par sa méthode nutritionnelle pour des maladies parfois réputées  incurables ( y compris la spondylarthrite ankylosante , avec 95% de rémissions recensées avec les patients qui ont suivi sa méthode nutritionnelle ) .

Pour la spondylarthrite , la rémission par l'alimentation Seignalet fait donc officieusement ses preuves .

Dans ses grandes lignes , il consiste à bannir les céréales OGM ( blé et ses dérivés , maïs ) , tous les produits laitiers animaux , et surveiller les cuissons trop intenses ( + 110° C ) , qui dénaturent les aliments . 

Voilà plusieurs années que je l'ai adopté , et plus jamais je ne mangerais autrement .

Au commencement , après quelques jours de pratique stricte , je sentais déjà une nette baisse des douleurs sacro-iliaques , et après plusieurs mois , j'atteignais un état de rémission partielle que j'estimais à 80% , qui nécessitait d'être stabilisé aussi par de la salazopyrine à cause d'une rechute ( douleurs aux talons ) . 

Plus récemment , abandon définitif de la salazopyrine après quelques années de prise quotidienne , molécule aux effets secondaires indésirables et potentiellement très dangereux  .

Stabilisation de mon état en rémission totale
sans aucun traitement rhumatologique ;  je parle plus en détail de ce que je met en place en plus du régime Seignalet dans un article précédent .

J'ai également synthétisé toutes les informations indispensables à la bonne pratique du régime dans un programme spécifique , qui rassemble également des infos tirées de mon expérience avec le régime Seignalet . 

Pour ceux qui veulent passer à l'action , n'hésitez pas à vous le procurer . J'ai beaucoup de retours positifs à lire dans l'onglet témoignage

Pour la spondylarthrite , la rémission par l'alimentation Seignalet fait empiriquement ses preuves .

2 réflexions au sujet de “Spondylarthrite : l’alimentation pour une rémission .”

Laisser un commentaire

eget et, mattis dolor ut porta. elit. sed odio quis Aenean in